Archives pour la catégorie Jetons

Pions soldats : nouvelle stratégie militaire

Dans « Fief 2 » il n’y avait qu’une seule sorte de soldats… les soldats ! Sous forme de pions de valeur 1, 3 ou 6. Valeur identique en termes de points de combat (PC). Au cours d’un combat, on pouvait retirer les pertes en faisant de la monnaie.

Pion sergent jaune   Pion chevalier jaune

Dans cette nouvelle version de Fief on trouve maintenant deux sortes de soldats : les SERGENTS, les fantassins, qui coûtent 1 écu à l’achat et valent 1 PC ; les CHEVALIERS (combattants à cheval) qui coûtent 3 écus et valent 3 PC.

Quand on retire les pertes… on ne peut plus faire « la monnaie » et transformer un chevalier en 3 sergents ! Il faut donc faire au moins 3 avec les dés de combat pour éliminer un chevalier.

Exemple, sur le village de Pugnac, le joueur Kevin a une petite troupe de 3 sergents. Il est attaqué par le joueur Vincent qui a une troupe de 2 chevaliers commandée par le seigneur Quentin.

La troupe de Kevin  vaut 3 PC (3 sergents)  et donc 1 dé de défense, celle de Vincent vaut 7 PC (2 chevaliers + 1 seigneur)  et donc 2 dés d’attaque. Kevin a 1 chance sur 6 de pouvoir éliminer un chevalier… dur dur (cf article LOGO sur les dés). Vincent avec 2 dés, s’il fait 3… élimine en 1 jet les 3 sergents, c’est plus facile… oui… les chevaliers sont costauds.

Rappel : comme dans les versions précédentes, 1 à 6 PC donne droit à lancer 1 dé, 7 à 12 PC  : on lance 2 dés : 13 et plus PC : on lance 3 dés.

Chaque joueur dispose dans sa réserve de 15 pions SERGENTS et de 8 pions CHEVALIERS.

Dans la règle de base… chacun peut vérifier la composition d’une pile… Mais on peut aussi jouer avec la règle optionnelle : « Brouillard de guerre ». Dans ce cas il n’est plus possible de vérifier la composition de la pile d’un adversaire.

 Dos troupe jaune

Les pions soldats sont à double face, une face neutre qui donne la couleur du joueur, et une face avec un sergent ou un chevalier.

 

Un nouveau logo

  

Logo Fief

Repris sur les 8 dés de combat, dés spéciaux à 6 faces notées, 0, 1, 1, 2, 2, 3.

Dés de Fief

Le jet des dés donne immédiatement les pertes infligées à l’adversaire. Dans l’ancienne version il fallait lire un tableau à double entrée…

4 dés noirs… pour l’attaquant… 4 dés blancs pour le défenseur !

Plus votre armée sera importante, plus vous pourrez lancer de dés, entre 1 et 3, 4 si vous avez d’Arc dans vos rangs.