Scénario : Vie et mort de d’Arc

Sur le nouveau plateau de Fief, la carte de France, se trouvent maintenant les villes de Domrémy, Orléans, Rouen, Lisieux chef-lieu d’évêché. Domrémy-la-pucelle situé en Lorraine dans le duché de Bar est le village natal de Jeanne d’Arc.

1- Le joueur qui pose en même temps dans sa famille une nouvelle femme avec la carte d’Arc jouée par lui-même ou un autre joueur fait arriver cette femme dans la ville de Domrémy, à l’extérieur des fortifications. Elle dispose tout de suite des troupes royales (chevaliers du roi et sergents de la reine) non encore placées sur le plateau de jeu, troupes qui restent avec d’Arc jusqu’à sa mort.

2- Sur la ville d’Orléans, d’Arc bénéficie de + 2f de dégât au résultat de ses dés de bataille en attaque comme en défense.

3 – Un évêque ou un cardinal sur la même ville que d’Arc avec les cartes Justice ou Embuscade fait d’Arc sa prisonnière. Il reçoit 12 écus de récompense. Les troupes royales avec d’Arc sont retirées. Si elle est amenée à Rouen, d’Arc est éliminée, retirée du jeu.

4 – Durant la phase Oyez oyez, l’évêque de Lisieux peut décider de libérer d’Arc quand elle est prisonnière. Elle regagne la ville de son choix.

Sur l’ancienne carte, Saint Vivien remplace le village de Domrémy, Orléans à la place de Villeneuve, Belleville à la place de Rouen, Pugnac à la place de Lisieux.

Ces règles peuvent être jouées de manière indépendante. Exemple la règle n°2 peut être utilisée même si la n°1 n’a pas eu lieu etc.

Rappel historique :

En mai 1429, Jeanne d’Arc délivre Orléans des Anglais qui l’assiège. Mais abandonnée par le roi Charles VII qu’elle a pourtant fait sacrer à Reims en juillet de la même année, elle est vendue aux Anglais le 21 novembre 1430, pour dix mille livres tournois. Elle est confiée à l’évêque de Beauvais, Pierre Cauchon allié des Anglais qui l’emmènent à Rouen, siège de leur quartier-général. Le 30 mai 1431 elle est condamnée au bûcher, place du vieux marché à Rouen. Elle sera réhabilitée en 1456 à la demande de Charles VII et du pape avec une enquête de l’évêque de Lisieux qui conduit à un nouveau procès qui casse le premier jugement pour « corruption, dol, calomnie, fraude et malice ».

2 réflexions sur « Scénario : Vie et mort de d’Arc »

    1. Philippe Mouchebeuf Auteur de l’article

      Saint saint, restons modeste… mais durant ce confinement les muses de la création et l’inspiration sont venues me visiter, la nouvelle carte de France m’a inspiré de nouvelles règles sur les élections du roi et du pape, sur les Croisades, qui je l’espère donneront un nouvel élan à vos parties de Fief.

Laisser un commentaire