Soirée Fief

C’est comme pour les soirées de l’ambassadeur, pas de soirée Fief sans… un bon hypocras !

L’hypocras, qui tient son nom d’Hippocrate, père de la médecine, réconforte et assure une bonne digestion… dixit la faculté.

 On peut le servir blanc à l’apéro, rouge à la fin de la soirée. À la fin du repas, avant de prendre congé on servait au Moyen Âge les « boute-hors » : dragées, coriandre, gingembre, orange, cédrats confits accompagnés d’hypocras rouge.

Recette de l’hypocras:

1 litre de vin (blanc ou rouge)
1 cuillère à café de cannelle en poudre
20 gr de gingembre frais (1 morceau de 4 cm)
1 clou de girofle
100 gr de sucre.

Broyer le gingembre au mixeur.
Écraser le clou de girofle.
Mélanger les épices avec le sucre et la cannelle dans un récipient qui ne soit pas en métal.
Bien remuer pour dissoudre le sucre.
Laisser macérer deux heures, puis filtrer dans une passoire garnie d’un tissu de coton fin.

Sources : « Souper mortel aux étuves », un roman noir et gastronomique à Paris au Moyen Âge de Michèle Barrière, éditions du « Livre de poche ».

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Soirée Fief

  1. vincent dit :

    Et rassurez moi, est-il precise dans la regle qu’il faut venir costume? Parce que l’hypocras en basket ca le fait pas.
    Au fait vous l’avez testé la recette?

  2. admin dit :

    On peut en effet venir en costume.
    En basket, ça le fait… après plusieurs verres !

    Oui, j’en ai testé plusieurs. Je précise qu’il est plus agréable de le boire un peu frais… comme une sangria.

Laisser un commentaire