Le prince héritier récupère le fiefs du roi son père décédé !

titre_roiheritier

A la mort du roi, le prince héritier devient roi à la place de son père. Et comme il est indiqué dans l’aide de jeu, il hérite aussi des fiefs de son père. Deux au maximum comme indiqué dans la nouvelle règle de 2015.

On place la (ou les) couronne(s) sur la tête du nouveau roi. On remplace les troupes situées dans les cités des fiefs concernés par celles du nouveau propriétaire stockées dans sa réserve. Même nombre et qualité dans le mesure du possible. On ne touche pas aux troupes situées dans les châteaux et autres villages du fief… elles restent fidèles à l’ancien propriétaire et ne se rallient pas au nouveau ! Elles contrôlent les villages qu’elles occupent.

Exemple : le duché de Bourg passe du joueur A au joueur B. Dans la cité de Bourg se trouvent 2 chevaliers,  3 sergents et une bombarde. Le joueur A retire ses troupes. Le joueur B pose 2 chevaliers, 3 sergents et 1 bombarde de sa couleur qu’il prend dans sa réserve. Si ces pions sont disponibles. Si tous ses chevaliers sont déjà sur le plateau de jeu, il n’en pose pas,  il ne peut pas les prendre sur un autre village.

Précisions : Le couronnement du prince héritier se fait au début du tour qui suit la mort du roi. A la place de l’élection du roi, son fils est couronné et c’est à ce moment que les troupes présentent dans les cités sont changées.

7 réflexions au sujet de « Le prince héritier récupère le fiefs du roi son père décédé ! »

  1. mferry

    La nouvelle règle v2015 du site Asyncron précise au § 1.8.2 Prince Héritier que les titres de Fief ne « suivent » pas. Du coup je ne comprends pas votre intention.
    D’autant que sans extension, et saud assassinat ou famille du prince déjà mariée, cela signifie que c’est la fin de la partie.

    1. Philippe Mouchebeuf Auteur de l’article

      Mon intention est d’être au plus près de la vérité historique. En même temps les parties seront moins longues, un reproche que l’ont me fait souvent.

  2. riri

    Bonjour,
    Précision apportée dans la nouvelle version des règles (1.8.2) : Si le roi meurt, le prince héritier devient immédiatement roi, mais il n’obtient pas ses titres de fief. La reine perd alors son titre.
    Ceci me semble en totale contradiction avec l’héritage des fiefs de son père ! Notons que si la reine n’a pas de fiefs et que le roi en a deux, la reine gagne seule à la mort du roi (1 PV pour le prince héritier devenu roi et 2 PV pour les deux fiefs) ; de quoi l’encourager fortement à assassiner son noble époux. Dans ce cas, la seule possession de la carte assassinat lui fait gagner la partie ; un peu fort pour une carte ! Ou alors Fief devient un mauvais jeu de cartes de hasard . . .

    1. Philippe Mouchebeuf Auteur de l’article

      Bonjour, le prince héritier devient roi, mais pas immédiatement, il sera couronné au début du tour suivant à la place de la phase « élection du roi ». Il obtient aussi à ce moment là les fiefs de son père comme toujours dans le droit seigneurial. La reine perd son titre pour laisser le champ libre à son fils de trouver une nouvelle épouse. Elle reste la reine mère. Elle peut faire tuer son époux mais à Fief on peut aussi gagner à deux, ce sera donc son choix cornélien ! Gagner seul(e) ou à deux.

  3. riri

    Dans l’exemple ; Dans la cité de Bourg, le joueur A retire ses troupes qui sont remplacées par des pions du joueur B. Dans le cas où se trouve à Bourg un seigneur du joueur A, que devient-il ? Prisonnier ? Non, car les troupes de B n’étant pas accompagnées de seigneur ne peuvent le capturer.
    « L’héritage » ne se faisant qu’au début du tour suivant, la reine ne gagnera seule qu’à la fin du tour suivant si elle possède encore Bourg. Il s’ensuit qu’aux phases déplacements et combats du tour suivant, cela s’annonce « Hard ! « .
    Dans le cas où l’assassinat a lieu avant la phase déplacements, on peut supposer que le joueur A va vider Bourg de ses troupes . . . auquel cas B aura du mal à conserver ce Fief au tour suivant puisqu’il va avoir du mal à l’occuper !

    1. Philippe Mouchebeuf Auteur de l’article

      1 – Oui, les troupes seules ne peuvent pas capturer un seigneur, elles doivent être accompagnées d’un seigneur de leur camp.
      2 – Oui, la reine ne gagne pas tout de suite, il faut attendre la fin du tour qui suit la mort du roi.
      3 – Le joueur A vide Bourg s’il n’a pas fait sa phase déplacement. L’assassinat se passe au tour N-1, s’il se fait après la phase déplacement de ce tour, il ne pourra rien faire au tour N, tour du couronnement et de l’héritage

Laisser un commentaire